Les huiles essentielles : un usage ancestral pour votre bien-être !

Les huiles essentielles : un usage ancestral pour votre bien-être !

Publié par Cécile FRERET le

Qu’est-ce que c’est ?

L’aromathérapie est une discipline thérapeutique basée sur l’utilisation des huiles essentielles. Les huiles essentielles sont un extrait liquide et aromatique obtenu par un processus de distillation des pétales ou autres parties aromatiques des végétaux. Elles ont diverses vertus thérapeutiques selon l’espèce végétale dont elles sont extraites et sont idéales pour soulager certains maux et favoriser votre bien-être.

Quel est le procédé utilisé ?

Les plantes aromatiques sont placées dans une cuve puis distillées. La vapeur d’eau permet d’extraire l’essence des plantes pour obtenir un mélange gazeux qui, par passage dans un serpentin se condense et devient liquide. Le liquide s’accumule dans un essencier, où l’huile essentielle, grâce à sa densité différente, est séparée de l’eau. Même si ce procédé est le plus répandu, il en existe d’autres : extraction aux solvants volatils, par expression à froid ou au dioxyde de carbone. La mise en bouteille est effectuée dans des flacons en verre opaque pour faciliter leur conservation. Les huiles essentielles sont très sensibles à la lumière et à l’oxygène. L'extraction sans distillation par de l'alcool, de l'eau liquide ou un mélange des deux, porte différents noms selon les méthodes pratiquées : infusion, macération, décoction, extrait hydro-alcoolique, teinture…

Qui a découvert le procédé des huiles essentielles ?

L'utilisation de substances issues des plantes dans la médecine est connue de toutes les civilisations et nous trouvons des traces de l’existence des huiles essentielles depuis l’Antiquité, chez les Egyptiens, et aussi en Chine et en Inde. La naissance de l'aromathérapie moderne date des années 1920 et est due au chimiste René Maurice Gattefossé (1881-1950).

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par différentes voies :

● La voie aérienne consiste à diffuser la ou les huiles essentielles dans l’air pour une absorption via les voies respiratoires. Idéale pour vous relaxer ou pour assainir votre maison.

● La voie orale grâce à une absorption sur un support solide ou liquide : un comprimé neutre, un sucre, de la mie de pain, du miel, de l’huile végétale… Idéale pour que vous puissiez bénéficier de tous les effets de la plante.

● La voie cutanée consiste à appliquer l’huile essentielle sur la peau : soit pure soit après dissolution dans un peu d’huile végétale. Idéale pour décupler l’effet d’un massage.

Attention, toutes les huiles essentielles ne peuvent être administrées de toutes les façons. Certaines sont contre-indiquées par voie orale ou cutanée. Il est donc impératif de se renseigner ou de prendre conseil avant toute utilisation.

Quelles précautions d’emploi ?

Les huiles essentielles sont très puissantes. Leur utilisation ne doit en aucun cas se substituer à un traitement médical ou aux recommandations d'un médecin. Pour une utilisation sans risque, il est recommandé de s'adresser à un professionnel compétent. Attention au prix : la faible quantité d'huile essentielle contenue dans les plantes explique le coût élevé des huiles essentielles. Celui-ci est lié à la rareté et non au procédé d'extraction qui reste le même pour la plupart des plantes. Il faut parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un kilogramme d'huile essentielle.

Le saviez-vous ?

En dépits de leur nom, les huiles essentielles ne renferment pourtant aucun corps gras. Le mot huile essentielle vient du latin essentia, « nature d'une chose ». Il faut 4 tonnes de pétales de rosiers de Damas pour produire 1 litre d'huile essentielle.

Les huiles essentielles sont un concentré de tous les bienfaits de la plante et sont très efficaces pour le bien-être de votre corps et de votre esprit. Elles complètent parfaitement l’usage des plantes en infusion pour une synergie efficace.

Lire aussi notre article sur les infusions

Bienfaits des plantes Huile essentielle Plantes médicinales

← Article précédent

Laissez un commentaire